Breadcrumbs

Fassi, 50 ans d'existence!

Le constructeur italien de grues Fassi célèbre cette année ses 50 ans d'existence. À cette occasion, une visite de "usine historique du groupe, située à Albino en Italie, a été organisée. Le président actuel, Giovanni Fassi, a d'ailleurs attiré l'attention sur la prépondérance du contrôle qualité mais aussi de la recherche et du développement dans la stratégie industrielle de l'entreprise.

La société familiale Fassi a été créée en 1965 et est aujourd'hui à la téte d'un groupe totalisant 450 employés, répartis dans 6 entreprises indépendantes : Fassi, Ciesse (acier), Ocima (vérins), OMB (systémes hydrauliques), Omefa (ingénierie) et Carmo (gammes légères et moyennes des composants). Constructeur italien de grues disposant d'importateurs européens et mondiaux, Fassi affiche pour l'année 2015 un chiffre d'affaires consolidé de 160 millions d'euros. Et la crise? Le groupe la connaît, comme tout le monde, mais n'en fait pas une calamité : «Nous n'avons pas peur», affirme Giovanni Fassi, fils du fondateur Franco Fassi et actuel président du groupe. «Nous avons fini par nous habituer à la crise et nous avons surtout réalisé que le monde de la construction a changé depuis 2008. Malgré ce changement, on a réussi à maintenir notre rythme de production tout en conservant notre marque de fabrique, qui est de ne jamais négliger le contrôle qualité de nos produits et de toujours investir dans la R&D, car c'est l'innovation qui porte le marché.» Il faut dire que le département qualité du site d'Albino est trés étendu: des machines chargées de vérifier la traction, l'élasticité ou la résilience aux sondes à ultrasons employées pour détecter les défauts, en passant par les tests de qualité des peintures sans oublier la chambre climatisée qui éprouve les composants électroniques, il paraît peu probable qu'une grue sorte de la chaîne de production en présentant des problèmes techniques!

La stratégie à venir
Nous avons rencontré Giovanni Fassi, fils du fondateur Franco Fassi et actuel président de la société, qui est revenu sur les enjeux du marché de la grue. Le constructeur italien assume une stratégie industrielle de zéro stock: «Nous ne lançons la production d'une grue qu'une fois que nous avons reçu son ordre de commande», explique Giovanni Fassi. «Ainsi, nous n'avons jamais de stock pré-établi, ce qui nous permet d'apporter une réponse rapide et adaptée aux demandes du marché. De toute façon, quand on sait que chaque client a besoin d'une solution unique et quand on voit aussi toutes les options et combinaisons possibles avec nos produits, on ne peut pas avoir de machines pré-définies! C'est pourquoi nous misons vraiment sur la réactivité et la flexibilité pour satisfaire les besoins du marché.» Et quel regard porter sur la grue aujourd'hui? «A l 'heure actuelle, le marché de la grue a changé». répond le président de Fassi. «C'est devenu un produit commun, un engin parmi d'autres. D'ailleurs, nous ne vendons désormais plus de grues à des entreprises de construction mais à des prestataires de services... ». Mais au final, l'analyse du fabricant italien est résolument optimiste.

lire-la-suiteLire la suite (BTP Magazine - sept. 2015) >>